The book of Ivy, Tome 1 – Amy Engel

book of ivy

etiquette-RESUME

      Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche… Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

etiquette-MON-AVIS.png

Une dystopie originale et prenante !
    Partant d’un avis mitigé, j’ai été agréablement surprise par ce roman au fil de ma lecture.
    The Book of Ivy nous plonge dans une dystopie jeunesse plutôt basique: monde post-apolyptique, un gouvernement totalitaire et des héros adolescents ayant envie de tout changer.
L’héroïne, Ivy, ne sort pas non plus de l’ordinaire: une jeune fille ayant du caractère mais qui reste dans les limites du raisonnable et à un côté fleur bleue. Bien qu’Ivy soit aveuglée par le lavage de cerveau que lui a fait subir son père depuis l’enfance, on préssent rapidement que ses envies de meurtre vont passer à la trappe une fois qu’elle aura appris à connaître le beau Bishop et que celui-ci lui ouvrira les yeux.
  On est cependant pris au dépourvu. Malgré quelques clichés, l’auteur arrive rapidement à nous happer dans son monde, offrant une fin qui vous tient en haleine et est pleine de rebondissements.
  Vous pourrez mettre vos a prioris au placard car Amy Engel a su nous offrir un roman au contenu novateur et plaisant.
Seul petit bémol concernant l’histoire de la mère d’Ivy; celle-ci accepte la version de M. Lattimer un peu trop vite malgré son manque de preuves.
Mais en dépit de ce passage, le reste de cet ouvrage offre un texte convaincant.
  Dans ce premier tome, l’auteur a réussi avec brio à mettre en scène une histoire d’amour qui tient la route tout en nous plongeant dans un quotidien plat où se mêle parfois l’horreur.
Bien que ce début de série se focalise sur une seule ville fermée (Westfall), la fin semble préssentir une ouverture sur le reste du continent. Le suspense est donc bien au rendez-vous et cela donne envie de rapidement découvrir la suite.
  Pour conclure, je vous invite vivement à découvrir le premier tome de cette dystopie jeunesse qui part du bon pied et vous captive dès les premières pages tournées.

    

etiquette-MA-NOTE-5-SUR-5

ob_9e1e84_trailer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s